Document sans nom
Document sans nom
Document sans titre
Les dernières news
 [FOLEI] Camus enfant
 par Shakaiolos le Lun Aoû 07, 2017 2:05 am
par Aquariusben51 Voir le dernier message
le Jeu Aoû 17, 2017 10:27 pm
 Aperçu de ma collection: Athéna DDP
 par Raidenthunder le Mar Mai 17, 2016 5:58 pm
par Aquariusben51 Voir le dernier message
le Jeu Aoû 17, 2017 10:07 pm
 Nouvelle déesse
 par roshiryu le Jeu Aoû 17, 2017 11:08 am
par Aquariusben51 Voir le dernier message
le Jeu Aoû 17, 2017 10:01 pm
 Discussions Next Dimension : Parutions Jap
 par O'neill le Ven Fév 12, 2010 10:59 pm
par stefdrago Voir le dernier message
le Jeu Aoû 17, 2017 11:17 am
 Nippon Yassan
 par Shakaiolos le Mer Oct 09, 2013 6:45 pm
par Princy Voir le dernier message
le Jeu Aoû 17, 2017 9:07 am
 [FOLEI] Shaka dans la main de Bouddha
 par Shakaiolos le Mar Avr 18, 2017 12:28 pm
par Shakaiolos Voir le dernier message
le Mer Aoû 16, 2017 11:26 am
 Collec de Sag67 : Still loving you (or not) !
 par Sagittarius67 le Mar Nov 24, 2009 8:15 am
par roshiryu Voir le dernier message
le Mer Aoû 16, 2017 9:37 am
 DDP - Shun d'Andromède V1 10/08/17
 par Go-goldorak le Mar Mar 21, 2017 7:06 pm
par Shakaiolos Voir le dernier message
le Lun Aoû 14, 2017 10:46 pm

HYPERMYTH : OU LA NAISSANCE DE SAINT-SEIYA


Qu’est ce que l’Hypermyth ?
L’Hypermyth est un article en plusieurs parties, paru dans le magazine « Saint Seiya Cosmo Spécial » d’Août 1988.
Il n'a pas été rédigé par M. Kurumada, mais le mangaka l'a néanmoins approuvé. Ce document n’a pas été traduit de façon officielle en langue française. Les seules traductions dans la langue de Molière sont issues de fans maîtrisant la langue japonaise. Le texte se veut comme une genèse officielle de l’histoire se déroulant dans le manga et uniquement elle, car il ne fait pas allusion à l’anime.




AU DEBUT : LE BIG BANG



Alors que rien n'existait à part le chaos ou, du moins l'inconnu, Cronos, père de Zeus engendra une explosion soudaine -le Big Bang- si puissante que d'elle surgit le Big Will. Cette dernière était à proprement parler, la volonté des dieux. Parcourant l'espace sous forme de flèches de lumière, elle entra en collision avec des morceaux de l'univers et c’est ainsi que furent créés les étoiles et les planètes. Sur une de ces planètes, Gaïa (la Terre) vit le jour. Elle engendra Ouranos (le ciel) et Pontos (les océans). C'est ainsi que naquit la terre où nous vivons. Au fil du temps, une espèce vivante se développa devant le regard des dieux. Elle évolua jusqu'à devenir l'être humain.



LE POUVOIR DES DIEUX



L'ultime Cosmos se révèle lorsqu'on atteint le Septième Sens. Si on veut sentir le Big Will en soi, il faut au moins s'éveiller au Huitième sens (l’Arayashiki). A ce stade, seul trois êtres humains en furent capables. Ils se prénommaient Zeus, Poséidon et Hadès, les fils de Cronos. Ils se hissèrent ainsi au-dessus des autres êtres humains et se partagèrent les territoires connus. Zeus s'empara de la terre et du ciel, Poséidon des océans et Hadès des enfers. De la tête de Zeus surgit Athéna portant son Armure. Celle-ci se vit confiée par son père la surface de la Terre, tandis que lui disparut aux cieux.



LA PREMIERE GUERRE SAINTE



Zeus retourné aux cieux, Poséidon, qui enviait depuis toujours la terre, décida de conquérir la surface maintenant protégée par la seule Athéna. Le Dieu des mers, qui avait le pouvoir de créer toutes sortes de vies,
créa des armures surpuissantes : les Scales. Les Guerriers de Poséidon, les Marinas, recouverts de leurs terribles armures étaient invincibles. Aucune protection ne pouvait résister à leurs attaques, tout comme aucune attaque ne pouvait percer leurs armures. Les morts se comptaient par milliers dans les rangs d'Athéna quand Poséidon, impatient, décida d'enfoncer le clou. Il créa une gigantesque cité au milieu de l'océan, connue sous le nom d'Atlantide. Elle était si grande qu'on la prenait pour un continent. Ainsi armés et équipés, Poséidon et ses armées eurent rapidement raison de l’armée d’Athéna et il ne resta bientôt plus d’hommes en âge de se battre. Seuls survécurent les enfants, maintenant orphelins. Athéna, ne supportant pas les armes, créa pour eux de puissantes armures : les Cloth. Ces enfants portèrent alors le nom de Saints : les Chevaliers d'Athéna. Ils pouvaient fendre le sol de leurs pieds et déchirer le ciel de leurs poings. Ces Cloth vivantes, pouvaient se régénérer d’elles-mêmes. De plus, les boîtes dans lesquelles elles reposaient lorsqu’elles n’étaient pas portées par leur propriétaire (les Pandora Box), avaient une capacité de guérison. Pour fabriquer ces habits sacrés, Athéna fit appel aux connaissances des alchimistes du continent de Mu. Ainsi, les Saints repoussèrent les Marinas, qui se retranchèrent en Atlantide. Là, Poséidon, mécontent de son évidente défaite, refusa l’offre de paix d'Athéna et fit subir à la Terre une terrible catastrophe climatique, sous la forme d’un immense déluge. Noé regroupa sur son arche toutes sortes d’animaux et les siens, afin de les préserver et d’assurer le maintien de la vie sur Terre. Athéna envoya alors huit Saints à Atlantis, la capitale de l’Atlantide. Ces derniers mirent plusieurs jours, mais leurs attaques finirent par venir à bout des murs de la cité. Poséidon fut enfermé par Athéna et placé au Pôle Nord, où des chevaliers furent envoyé par la déesse afin de veiller à sa captivité. Au fils des siècles les descendants de ces chevaliers envoyés à l’origine par Athéna dans ces terres désolées, se firent appeler les Blues Warriors du royaume de Blue Graad.



LA CREATION DU SANCTUAIRE

Le Sanctuaire d’Athéna et son temple furent crées sept générations après la défaite de Poséidon dans les environs d’Athènes. Autour de ce temple s’en construisirent douze autres afin de le protéger. Ces maisons étaient gardées par les plus puissants guerriers de la déesse, portant les armures d’or légendaires.



UNE SUCCESSION DE GUERRES SAINTES



Une Guerre Sainte est une guerre entre êtres ayant sentis en eux la Big Will. Une d' entre elle éclatait environ tous les 250 ans. A chaque fois, Athéna se réincarnait afin de protéger la Terre. Un jour, on ne sait comment, les Gigers, une catégorie de Géants, furent rappelés de l' ancien monde, celui qui était avant la création de l' univers, pour revenir sur Terre. Les Géants, dotés d' une puissance phénoménale, attaquèrent le Sanctuaire. Les Saints, dépassés en puissance, parvinrent tout de même à les vaincre.

Au même moment, le Continent Mu fut englouti dans le plus grand mystère. Mu était le seul endroit où vivaient les hommes capables de créer et réparer les Cloth. On sut par la suite qu'un homme survécu à cette tragédie, et qu' il allait un jour jouer un grand rôle auprès d'Athéna en tant que Chevalier d'Or du Bélier.

Plus tard, Ares, Dieu de la guerre, déclencha une nouvelle Guerre Sainte. Celle-ci est contée comme la plus cruelle et la plus dure pour les Saints. Il semble également qu'Hadès y soit pour quelque chose, mais rien de certains à ce sujet. L'armée d'Ares, les Berseckers ( guerriers fous ) qui était divisée en quatre régiments, celui du Feu, de la Terreur, du Malheur et de la Flamme, décima les Saints, au nombre de 58 à l' époque. Alors que la défaite était proche, Athéna n'eut plus qu'une seule solution pour vaincre son ennemi. Elle alla contre sa morale et autorisa le Chevalier d'Or de la Balance à utiliser ses 12 armes. Ces armes surpuissantes terrassèrent les Berseckers. Ares, devant la défaite de son armée pourtant réputée, pris la fuite aux Enfers, ou il fut poursuivi par les Saints. Hadès voulant protéger le dieu de la guerre a alors été blessé par le Saint de Pégase de cette ère.



LE REGNE HUMAIN

Un vestige du continent de Mû, fut découvert par hasard par un Saint. Il y découvrit notamment plusieurs Pandora Box, dont certaines semblaient renfermer des armures noires, les Black Cloth. Aucun Saint n'acceptant de porter ces armures maudites, Athéna appela cette île : Death Queen Island (l'Île de la Reine Morte). Les Saints déchus, qui avaient appris l’existence de ces Black Cloth, se regroupèrent à cet endroit afin de porter ces Cloth. Athéna décida alors de surveiller et de mâter ces renégats, qui se nomment alors eux même Ankokus Saints (Black Saint). Pour cela, elle envoya un homme vêtu d'un masque rouge, afin qu'il maintienne en respect ces rebelles. Pour pouvoir s'échapper de cette île, ils devaient obligatoirement battre ce puissant homme masqué. Death Queen Island renfermait également la plus puissante des armures de bronze. Une armure si puissante qu'il avait été dit qu'aucun Saint ne pourrait la porter : l'armure du Phénix. Mais l'histoire nous montra qu'un homme d'une telle force existait bel et bien. Il se prénomme Ikki.



UN NOUVEL ADVERSAIRE



Hadès entama la dernière Guerre Sainte de l'histoire. Ses Spectres attaquèrent la Terre et le Sanctuaire protégés par 79 Saints. Jamais il n'y eu autant de Saint réunis tout au long de l'histoire. Pourtant, seuls deux d’entre eux survécurent : Dohko de la Balance et Shion du Bélier. Athéna enferma alors les 108 Spectres de l'armée d'Hadès et Dohko eut pour mission de les surveiller, depuis la cascade de Rozan aux cinq anciens pics en Chine. En effet, avant sa défaite, Hadès précisa que cette guerre, n'était en fait qu'un avant-goût de l'ultime Guerre Sainte. Shion fut alors placé au Sanctuaire en tant que Grand Pope afin de former les Saints, qui devront s'opposer de nouveau au dieu du monde souterrain dans le futur. Mais au XXème siècle le Mal envahi le Sanctuaire sous une autre forme. Saga, Chevalier d'Or des Gémeaux, assassina Shion et pris sa place de Grand Pope. Ainsi le Mal dirigeait les Saints dans l’ombre. Paradoxalement, l'acte de Saga permit de révéler les Saints qui rendront plus tard la victoire contre Hadès possible. Aiolos sauva Athéna et la confia à Mitsumasa Kido. C'est ce dernier qui envoya Seiya et ses amis aux quatre coins du monde afin qu'ils deviennent Chevaliers. Et c'est eux qui vaincront Hadès et ses Spectres au XXème siècle. De plus, la trahison de Saga permit de faire en sorte que certains Saints maléfiques, retrouvent la voix de la justice, même dans la mort.




Crédits scans hypermyth : http://pegasus-fantasy.kazeo.com/